Retour à l'index (Sommaire)

Le village _ les saisons _ les légendes _ l'histoire _ photos anciennes _ Sévignacq  _ Escoubès  _ Monassut-Audirac _ Lussagnet-Lusson _ Lannecaube _ Morlaàs _ Lembeye _ les vieux papiers _ cuisine _ gîte et couvert _ les Pyrénées _ voitures anciennes _ la maison béarnaise _ petites annonces _


   Histoires pour rire.  

Toute similitude avec des personnes existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.

Des médecins sérieux disent qu'il faut rire au moins 15 minutes par jour pour rester en bonne santé...
Je vais donc essayer de rajouter fréquemment des histoires susceptibles de vous garder en bonne santé !


Un ministre russe vient en France et se fait inviter chez son homologue français. En voyant la somptueuse villa de ce dernier et toutes les toiles de maîtres accrochées aux murs, il lui demande comment il peut s'assurer un tel train de vie avec une simple paye de serviteur de la République. Le Français l'entraîne près de la fenêtre.
--"Vous voyez l'autoroute là-bas?
-- Oui...
--Elle a coûté 20 milliards, l'entreprise l'a facturée 25 et m'a versé la différence".
Deux ans plus tard, le ministre français est en visite en Russie, rend visite à son homologue, et il découvre un palais comme il n'en a encore jamais vu ! Stupéfait, il demande:
--"Mais je ne comprends pas: il y a deux ans vous trouviez que j'avais un train de vie princier, mais par rapport à vous..."
Alors le ministre Russe l'entraîne près de la fenêtre:
--"Vous voyez l'autoroute là-bas?
-- Non !
-- Hé bien justement..."


Petite leçon de politique:
le socialisme: tu as 2 vaches et tu en donnes une à ton voisin.
le communisme: tu as 2 vaches, le gouvernement prend les deux et te donne un peu de lait.
le Fascisme: tu as 2 vaches, le gouvernement prend les deux et te vend le lait.
le nazisme: tu as 2 vaches, le gouvernement prend les deux et te tue.
la bureaucratie: tu as 2 vaches, le gouvernement prend les deux, les trait et jette le lait.
le capitalisme: tu as 2 vaches, tu en vends une et tu achètes un taureau.


Un docteur en psychiatrie a voulu tester ses malades (tous des fous) alors il a dessiné une porte sur le mur et leur a demandé d'entrer.
Tous les fous ont attaqué la porte pour l'ouvrir et le Psychiatre riait de plus en plus.
Alors, se tournant vers son assistant:
"Ces gens sont cinglés, il n'y arriveront jamais: les clefs sont dans ma poche ! "


Deux anglais sont sur un green en train de taper la balle de golf.
Soudain, un convoi funèbre passe. L'un des deux joueurs enlève son chapeau et attend le passage, en faisant mine de se recueillir.
- Ça alors, lui fait l'autre, j'ignorais qu'un homme comme vous était aussi "gentleman" !
- Que voulez-vous, nous avons quand même été mariés 40 ans !


Dans la foret vierge d’Afrique centrale, un explorateur arrive dans une vaste clairière au centre de laquelle se dresse une hutte au toit de chaume surmontée d’une enseigne "La Courte Paille, Restaurant cannibale".
Intrigué, il s’approche et détaille le menu affiché à l’entrée :
- "Hollandais 100 Francs la portion"
- "Italien 100 Francs la portion"
- "Allemand 100 Francs la portion"
- "Belge 100 Francs la portion"
- "Français 500 Francs la portion"
A ce moment, apparaît le chef en tablier blanc et toque de cuisinier.
L’explorateur s’adresse à lui et demande :
"Pourriez-vous m’expliquer ? Vous avez de la chair humaine de toutes les nationalités, au prix unique de 100 francs la portion, et le français, vous le comptez à 500 Francs." Pourquoi une telle différence ?"
Le chef lève les yeux au ciel et dit : "Ah Monsieur ! Si vous saviez le temps qu’on passe à les nettoyer !..."


Un homme très jaloux rentre chez lui à l'improviste en plein après-midi, et il trouve sa femme dans le lit.
"--Je suis sûr que tu attendais le type qui est dans la 206, en bas de l'immeuble !..."
Et il balance le frigo sur la 206.
Plus tard, au paradis, St Pierre reçoit deux types.
Le premier lui dit :
"-- J'étais dans ma bagnole quand un fou m'a balancé un frigo dessus.
Et le second :
"-- Moi, j'étais dans le frigo !"...
 


C'est l'histoire d'un Français qui veut tester sa supériorité sur les belges, alors il se rend en Belgique à bicyclette et s'arrête à une pompe essence...
Bonjour, Monsieur dit le Belge, qu'est que je peux faire une fois pour vous ?
Le plein s'il vous plaît, dit le Français...
Le Belge fait le plein de son petit bidon fixé sur le cadre et le Français se retenant de rire, lui demande de vérifier les pneus...
Le Belge s'exécute avec sa gentillesse exemplaire et le Français ne peut réprimer son fou-rire...
Il lui demande de laver le pare-brise.
Le Belge nettoie le guidon du vélo et le Français mort de rire règle le pompiste et veut s'en aller lorsque il reçoit une gifle magistrale.
Ne rigolant plus, le Français demande pourquoi...
Ben, j'ai claqué la portière une fois Monsieur ..
 


 Un écossais vient de s’acheter une Ferrari et part la roder sur les routes de campagne.
Dans un virage, la Ferrari percute un arbre. Le chauffeur éjecté, le bras gauche arraché, gît dans le fossé.
Un automobiliste s'arrête et se précipite vers le blessé.
Celui-ci est en larmes : « Ma voiture, regardez dans quel état est ma voiture, ma voiture !!! »
L’autre lui dit alors :
« Mais ce n’est pas grave pour votre voiture, ça se remplace. Par contre, pour votre bras gauche, c’est une autre affaire ! »
« Mon bras gauche ?? Ho non ! Ma Rolex, où est ma Rolex Daytona !!! »


Durant une visite dans un institut psychiatrique, un visiteur demande au directeur sur quel critère on se base pour déterminer si un patient doit être interné.
- Eh bien, nous emplissons une baignoire d'eau, puis nous offrons une cuillère, une tasse ou un seau au patient en lui demandant de vider la baignoire.
- Ah, je comprends, fait le visiteur. Une personne normale choisira évidemment le seau parce qu'il est plus gros que la cuillère ou la tasse !
- Non, répond le directeur, une personne normale retirerait le bouchon du fond de la baignoire. Désirez-vous une chambre avec vue ?


C'est un ouvrier qui appelle son patron...
- Patron, patron, je ne peux pas venir aujourd'hui, j'ai mal aux jambes, aux bras, à la tête, partout quoi !
Alors, son patron réplique :
- Tu sais ce que je fais quand j'ai la même chose que toi ; je demande à ma femme qu'elle me fasse une gâterie... Alors mon cher, essaye cela et rappelle moi dans deux heures pour me confirmer que tu vas venir travailler....
Alors, l'ouvrier rappelle deux heures plus tard....
- Patron, patron... Ça marche... j'ai plus mal aux jambes, plus mal aux bras, plus mal a la tête... j'arrive travailler....
Le patron tout fier de son conseil lui répond :
- Alors, tu as suivi mon conseil à la lettre ?
- Oui patron, mais dites donc, en plus, vous avez vraiment une sacrée belle maison !
 


Le petit Paul joue au train électrique sur le tapis du salon pendant que sa maman vaque à son repassage...
La maman entend : "Gare d'Hendaye...Gare de racailles ... 2min d'arrêt..."
La maman : "Paul s'il te plaît surveille ton langage, sinon je t'envoie dans ta chambre..." Le petit Paul continue à jouer...
"Gare de Pau... gare de salops... 2min d'arrêt..."
La maman : "Paul cesse d'être grossier sinon tu vas dans ta chambre..."
Quelques minutes passent et le petit Paul : " Gare d'Avignon ... gare des cons... 3min d'arrêt..."
Le petit Paul n'a pas le temps de finir sa phrase, il prend une paire de gifles, sa maman l'envoie dans sa chambre.
Le petit Paul pleure, hurle, trépigne rien n'y fait...
Le temps passe, la maman termine son repassage, tout en pensant qu'elle a peut être été un peu sévère avec Paul.
Elle finit par aller le rechercher, et le petit Paul peut reprendre son jeu...
Le petit Paul recommence à jouer et après quelques minutes la maman entend : "Gare Montparnasse ... deux heures de retard à cause d'une connasse..."


Allongé sur le lit dans sa chambre, le papy, bien que très faible, distingue une merveilleuse odeur de tarte aux pommes provenant de la cuisine...
Il demanda a son petit fils :
"Petit, va donc me chercher une part de tarte aux pommes, elle sent tellement bon, ce sera certainement la seule chose qui pourra me remettre sur pied... "
Le gamin part demander à sa mère s'il peut prendre une part.
Il revient alors dans la chambre les mains vides, en disant :
"Maman a dit que la tarte c'était pour après  ton enterrement !"


Un chauffard arrive en trombe dans un village de campagne,
et pas de chance, une brave dame était en train de traverser la route.
Il donne un coup de volant pour l’éviter et écrase une poule.
Très embêté, le gars va voir le paysan :
- Je suis désolé, j’ai écrasé une de vos poules, pour éviter cette brave dame.
Je vais vous rembourser…
- Alors vous, les bêtises vous les accumulez: vous écrasez ma meilleure pondeuse
pour éviter ma belle-mère…


Une femme discute avec une amie :
- "J'ai un mari en or."
L'autre lui répond :
"moi, le mien, il est en taule."


Un mendiant affamé sonne à la porte d'un prêtre.
- Vous n'auriez pas un petit quelque chose pour moi ?
- Oui, bien sûr ! Vous aimez la soupe de la veille ?
- Ho oui, ho oui !
- Ben repassez demain !


Après une catastrophe, une centaine de couples se retrouvent au ciel devant St-Pierre. Il leur dit:
- SVP, veuillez faire trois lignes. Une ligne pour les femmes, une ligne pour les hommes qui se sont toujours laissé mener par le bout du nez par leurs femmes, et une ligne pour les hommes qui ont su imposer leur volonté à leur femme.
Trois lignes se forment. Un seul monsieur se retrouve dans la ligne des hommes qui ont su imposer leur volonté à leur femme. St-Pierre s'approche de ce monsieur et demande :
- Monsieur, il y a des années que je n'ai vu personne dans cette ligne, êtes-vous sûr que vous êtes dans la bonne ligne ?
- Je sais pas, c'est ma femme qui m'a dit de me mettre ici !
 


Les dernières paroles du Christ avant de mourir :
« Avant, je croyais, maintenant, Je suis fixé ! »

Les dernières paroles de Jeanne d’Arc avant d’être brûlée :
« Vous ne m’avez pas crue, vous m’aurez cuite ! »


Le jardinier d’un grand hôtel découvre que ses rosiers font plus de dix mètres de haut. Il découvre également des tomates de 20 centimètres de diamètre, des melons de dix kilos… Il appelle le directeur et lui dit : "Moi, je veux bien que l’hôtel héberge le Tour de France, mais dites aux coureurs cyclistes d’arrêter de pisser dans le jardin"…


Toute la famille se promène à la campagne en voiture.
Soudain, la petite fille regarde dans les champs et dit :
- Oh les jolis chevals !
Le papa la reprend :
- Non, ce sont des chevaux.
Alors la fillette :
- C’est marrant, on dirait vraiment des chevals !


Durant le Salon de l’agriculture, un visiteur interroge un éleveur de vaches qui vient de remporter le grand prix pour la qualité de leur lait :
- Bravo ! C’est formidable ! Mais comment arrivez-vous à obtenir un si bon lait ?
- Oh ! c’est très facile. Tous les jours, je les motive en leur disant :
- Bonjour Mesdames, alors qu’est-ce qu’on donne aujourd’hui, du bon lait ou de la bonne viande ?

 


Un homme très croyant est seul, au beau milieu du Sahara. Il se laisse surprendre par des sables mouvants : il en a jusqu'aux genoux les pompiers arrivent. Il dit "Laissez-moi, Dieu va me sauver". Au bout d'un moment, il s'est enfoncé jusqu'au torse. Les pompiers reviennent, il leur dit "Dieu va me sauver". Maintenant il n'a plus que la tête qui dépasse. Les pompiers reviennent encore mais il redit "J'ai confiance en Dieu : il va me sauver".
Malheureusement, il meurt.
Il arrive au paradis il demande à Dieu: "Pourquoi tu ne m'as pas sauvé??"
Dieu lui répond "Tu plaisantes ! Je t'ai envoyé trois fois les pompiers ! !"


" Quant au mois de mars, je le dis sans aucune arrière-pensée politique, ça m’étonnerait qu’il passe l’hiver".

" Pendant la guerre, l'ennemi était très con, car il croyait que l'ennemi c'était nous ! "
...et il y en a de meilleures dans "Chroniques de la haine ordinaire" de Desproges.


Deux chasseurs voient passer un deltaplane. Le premier épaule et tire :
- Bah tu l'as raté ! !
- Oui mais il a lâché sa proie !
 


Un vieux Juif sentant venir la fin entre en contact avec Dieu. Il fait le bilan de sa vie:
- La pire chose qui me soit arrivée, c'est quand mon fils s'est converti au catholicisme..., dit-il.
- Moi aussi ça m'est arrivé... lui répond Dieu.
- Et qu'est-ce que vous avez fait?
- Un nouveau testament...


La maîtresse demande à Nicolas :
- Conjugue-moi le verbe savoir à tous les temps.
- Je sais qu'il pleut, je sais qu'il fera beau, je sais qu'il neige.


La maîtresse demande de construire une phrase avec l'adjectif épithète.
Nicolas lève le doigt et dit :
Aujourd'hui il pleut, épithète demain, il fera beau !
 


Quelques jours après la rentrée des classes, on procède à la traditionnelle photo de classe. La semaine suivante, l'institutrice essaie de persuader les enfants d'en acheter une chacun :
- Pensez un peu à l'avenir. Vous serez bien contents dans quelques années, quand vous serez grands, de vous dire en regardant la photo : "Tiens, là c'est Julie, elle est médecin maintenant" Ou encore "là c'est Kévin, il est ingénieur" et "là, c'est Amélie elle est manucure"
A ce moment là, une petite voix se fait entendre du fond de la classe :
- "Et là, c'est la maîtresse, Mme Falcoche, elle est morte.
"


- Moi, mon bébé, ça fait trois mois qu'il marche !
- Oh là là ! il doit être loin maintenant !


Un jour Thomas, 5 ans, demande à sa mère :
- Pourquoi t'as un gros ventre ?
La mère :
- Parce que ton papa m'a donné un beau bébé.
Lorsque son père rentre du travail, le gamin lui dit :
- C'est vrai que tu a donné un bébé à maman ?
- Oui.
Et le petit Thomas, effondré, dit :
- Elle l'a mangé...


Une mère sort avec son tout jeune fils et rencontre en chemin une de ses amies fort jolie.
- Anthony, demande la mère, embrasse la dame.
- Non maman !
- Enfin Anthony, obéis !
- Non maman !
- Mais ne fais pas ta mauvaise tête ! Pourquoi ne veux-tu pas embrasser la dame ?
- Parce que papa a essayé hier et il a reçu une paire de gifles !


Polo va à l'hôpital voir son copain Julien, plein de bandages.
- Que t'est-il arrivé ?
- J'ai été renversé par un vélo !
- Pas possible ! Comment as-tu fait ?
- Ce n'est pas tout ! J'ai été écrasé par une moto, puis par une décapotable, ensuite par un avion, et pour finir, par une soucoupe volante !
- Je ne te crois pas !
- Je t'assure ! Mais heureusement, après la soucoupe volante, le patron du manège a coupé le courant !


Trois sœurs se préparent à sortir.
Au moment de franchir la porte, leur mère leur demande :
- Où allez-vous ?
- Nous sortons avec nos fiancés, maman !
- Qu'allez-vous faire ?
La première répond :
- Moi, quand je sors avec Henri, on rit !
La seconde dit :
- Moi, quand je sors avec Charles, on parle !
Et la troisième annonce :
- Moi, quand je sors avec Blaise...
Sa mère ne lui laisse pas terminer sa phrase :
- Non ! Toi, tu restes ici !
 


Une dame fait des reproches à son boulanger :
- Je suis désolée de vous le dire, mais votre pain est rassis !
- Un peu de respect, Madame, je faisais du pain avant que vous ne soyez née !
- Justement, ce que je vous reproche, c'est de ne le vendre que maintenant !
 


« Ma parole, Jacob, je t'assure, le noir, c'est pas une couleur
« Sur ma vie, Simon, le noir, c'est une couleur
« Non ! Non ! Non ! Jacob, c'est pas possible, le noir, c'est noir, c'est pas une couleur ! »-
« Aïe, aïe, Simon, mais tu veux ma mort ou quoi ?
Puisque je te le dis que le noir c'est une couleur ! »
« Écoute, Simon, on va voir le Rabbin lui, il saura. »
Et les deux amis vont voir le Rabbin.
- « Rabbi, Rabbi ! Dis- lui, à Simon, que le noir c'est une couleur ! »
« Ma parole ! » Hurle le Rabbin, taisez-vous ! Bien sûr que le noir, c'est une couleur ! »
- « Le noir .. . Une couleur ? »
- « Eh oui ! Le noir, c'est une couleur ! »
Jacob et Simon repartent.
- « Tu vois Simon, le noir, c'est une couleur ! »
- « Eh oui ! D'accord, le noir c'est une couleur, mais le blanc, là, c'est sûr, c'est pas une couleur
- « Aïe, aïe, Simon ! Mais bien sûr que si, le blanc c'est une couleur ! »
- « Ah non, sur ma mère ! Le blanc, c'est pas une couleur, c'est blanc ! »
- « Viens, Simon, on retourne voir le Rabbin. »
- « Rabbi, Rabbi ! Dis-le à Simon, que le blanc c'est une couleur !
- « Ma parole, mes enfants ! Le blanc.., le blanc ..., eh oui, le blanc c'est une couleur ! »
Jacob et Simon repartent.
- « Bon, Jacob, tu avais raison, le blanc, c'est une couleur ! »
« Alors tu vois, Simon, que la télé noir et blanc que je t'ai vendue, c'est bien une télé couleur ! »
 


Gaël, naufragé se trouve, depuis deux ans,  sur une minuscule île déserte avec six femmes.
Depuis le premier jour, les mégères ont fixé le programme : il devra coucher avec l'une le lundi, l'autre le mardi...
et ainsi de suite. Le dimanche, il sera "célibataire".
Un beau matin, un canot de sauvetage approche. Tout le monde se précipite sur la plage, et un jeune homme apparaît dans le canot. Gaël tout joyeux annonce à ses dames: "Chic, on va être deux pour "se partager le travail".
Quand le canot accoste, le jeune homme descend en se tortillant et demande aux dames:
--"Qui aurait un peu de fond de teint?"
Alors, Gaël dépité soupire:
--"Vain Dieu, voilà mon dimanche foutu !"


Le père divorcé depuis 15 ans dit à sa fille qui vient d'avoir ses 18 ans, donc majeure :
- Élisabeth voici le chèque de pension alimentaire à remettre à ta mère. Tu lui diras qu'enfin c'est le dernier ! Et à ce moment là, regarde bien sa tête !
Elisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son père.
La mère, sans hésitation, réplique en disant à sa fille :
- Vas voir ton père et dis-lui que je le remercie beaucoup, dis-lui également qu'il n'est pas ton père et regarde bien sa tête à ce moment là !


Sur une petite île perdue au milieu de l'océan, un homme barbu agite désespérément les bras en direction d'un bateau en hurlant à s'époumoner.
Un passager demande au capitaine :
- " Qui est-ce ?
- Aucune idée. On passe tous les ans devant son île et à chaque fois ça le rend fou ! "


Le directeur de la banque dit à ses employés qu'il recherche un nouveau comptable.
Un employé demande :
- Mais... vous n'avez pas déjà recruté un nouveau comptable il y a deux semaines ?
Et le directeur répond :
- Si, et d'ailleurs, c'est celui-là qu'on recherche !


On dit d'un accusé qu'il est cuit quand il n'est pas cru !


Un monsieur trouve un pingouin dans la rue et l'amène au commissariat :
- Qu'est-ce que je peux en faire ? demande t-il au commissaire.
- Emmenez-le au zoo, répond ce dernier. Nous n'avons pas le temps de nous en occuper ici.
Quelques jours plus tard, il rencontre le même monsieur avec le pingouin.
- Mais je vous avais dit de l'emmener au zoo!
- Oui, c'est ce que j'ai fait. Il était très content, et aujourd'hui, nous allons au cinéma !
 


 

Un milliardaire téléphone à une conseillère du cœur :
"J'ai 62 ans et je suis follement amoureux d'une superbe jeune fille de 19 ans. Pensez-vous que j'aurais plus de chance de l'amener à m'épouser si je lui disais que j'ai juste 50 ans ?"
La conseillère lui répond:
"A mon avis, vous feriez mieux de lui dire que vous approchez des 90 ans !"
 


Les locataires du cinquième sont impossibles. Hier, ils se sont mis à frapper du pied sur le plancher à une heure du matin !
- Ils vous ont réveillé ?
- Non, heureusement, à cette heure là, je jouais de la trompette !


Dans le couloir de l'hôpital, une très belle jeune femme attend  sur sa civière avant d'être conduite au bloc opératoire pour subir une petite intervention. Elle s'inquiète un peu quand même, d'autant plus que l'heure tourne. Un type en blouse blanche s'approche, relève le drap qui la recouvre et examine son corps nu. Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses blanches et discute.
Un deuxième en blouse blanche s'approche, relève le drap et l'examine. Puis il repart.

Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap, et la scrute, la jeune femme s'impatiente :" C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand allez-vous m'opérer ?"

L'homme en blouse blanche hausse les épaules : " J'en ai aucune idée, nous sommes les peintres qui repeignent le couloir. "

 


Un homme entre dans une papeterie :
- J'aimerais offrir un beau stylo à ma femme pour son anniversaire !
- Oh, c'est bien, dit la vendeuse, vous voulez lui faire une petite surprise ?
- Oh que oui, ce sera même une très grosse surprise : elle s'attend à avoir une BMW...
 


Quatre types sont en train de se raconter des histoires dans un bar. Un des types s'absente pour aller aux toilettes. Les trois autres continuent à parler.
Le premier dit:
- J'avais peur que mon fils soit un bon à rien parce qu'il a commencé en lavant des voitures pour un concessionnaire local. Or le concessionnaire est tombé malade, ils ont nommé mon fils vendeur et il a vendu tellement de voitures que c'est lui qui est devenu concessionnaire. En fait, c'est une belle réussite, non? Et il vient tout juste d'offrir à son meilleur ami une Mercedes pour son anniversaire.
Le second qui dit :
- Je me faisais des cheveux pour mon fils, parce qu'il a commencé en ratissant les feuilles dans des jardins pour un agent immobilier. Mais l'agent a dû interrompre sa carrière, mon fils est devenu vendeur commissionné, et finalement il a acheté l'agence immobilière. Ca marche tellement bien qu'il vient juste d'offrir une nouvelle maison à son meilleur ami pour son anniversaire.
Le troisième type dit :
- Oui, oui c'est pas mal. Mais mon fils, à moi, a débuté en lavant les sols dans une société de courtage. Eh bien il a pris un congé, il est devenu courtier, et maintenant c'est LUI le patron de la société de courtage. Il est tellement riche qu'il vient d'offrir à son meilleur ami 1 million de dollars en actions pour son anniversaire.
Le 4e type revient des toilettes. Les trois premiers lui racontent qu'ils étaient en train de parler de leurs fils respectifs, et de leurs belles réussites dans la vie.
- Malheureusement, je dois admettre que mon fils est une des grandes déceptions de ma vie. Il a commencé comme coiffeur et il est toujours coiffeur après quinze ans. En plus, je viens de découvrir qu'il est homosexuel et qu'il a plusieurs petits amis. Mais bon, j'essai de voir le bon côté des choses: ses petits amis viennent juste de lui offrir une nouvelle Mercedes, une nouvelle maison et 1 million de dollars en actions pour son anniversaire...

 


Deux belges ont décidé d'aller chasser l'élan dans le nord canadien. Ils se renseignent sur les meilleurs endroits, louent une voiture et des fusils, vont au bout de la route qu'on leur a indiqué, laissent la voiture et continuent à pied. Ils marchent pendant une heure, et tout d'un coup, ils voient un élan. Un coup de fusil et son affaire est réglée. Ils le saisissent par la queue et commencent à le tirer vers la voiture. Mais les poils de l'élan accrochent sur la neige, et au bout de deux heures, ils n'ont fait qu'une centaine de mètres. Passe un chasseur du coin qui leur dit:
- Ah mais c'est pas comme ça qu'il faut faire ! Tirez par les cornes, comme ça les poils se dresseront pas et ça glissera plus facilement !
Les belges décident de suivre cet excellent conseil, et au bout d'un moment, l'un d'eux remarque:
- Alleye alleye, c'est vrai que ça est bien plus facile comme ça. Mais alors, qu'est-ce qu'on s'éloigne de la voiture...


Un crocodile et un chien se rencontrent :
Le crocodile lance, moqueur :
- Salut sac à puces !
Et le chien lui répond ironique :
- Salut sac à main !


conversation entre deux militaires :
-Pourquoi t'es-tu engagé dans l'armée...
-Parce que je suis célibataire et j'aime la guerre...Et toi...
-Moi, je suis marié et je voulais la paix !


Un homme ivre vient sonner avec insistance chez des gens en pleine nuit. L’homme de la maison se lève et demande furieux :
- Qu’est-ce que tu veux ?
- Viens me pousser ! Il faut que tu viennes me pousser !
Excédé le propriétaire de la maison lui dit :
- Ecoute, je ne te connais pas, tu ne me connais pas, il est 4 heures du matin, et tu me réveilles pour me dire de te pousser ! Je n’en ai vraiment pas envie, alors dégage d’ici, laisse-moi dormir et ne me dérange plus !
De retour dans la chambre, il se remet au lit, mais sa femme qui a tout entendu, lui reproche :
- Quand même tu exagères, cela t’est déjà arrivé d’être en panne la nuit, tu aurais pu le pousser ce pauvre type.
- Ouais, mais il fait froid, et il a l'air un peu bizarre !
- Raison de plus pour l’aider, il ne va pas y parvenir tout seul. Non, vraiment, je ne te reconnais pas, je suis très déçue de ton attitude !
Son mari, pris de remords, se rhabille et descend. Il ouvre la porte et crie :
- Eh mec ! C’est d’accord, je me suis habillé exprès pour venir te pousser ; tu es où ?
Et le mec bourré répond :
- Là, sur la balançoire... !


Un bateau est pris dans une violente tempête et coule. Seul rescapé, un marin marseillais,
accroché à une planche, échoue sur une île déserte. Heureusement il y a sur l’île de l’eau douce, des fruits à profusion, et la mer est remplie de poissons, ce qui lui permet de survivre plutôt confortablement. Le temps passe et au bout de plusieurs longs mois, un point grossit à l’horizon, un radeau apparaît, il s’échoue sur la plage et une superbe naufragée débarque en s’écriant :
- Oh Bonne Mère ! Quelle île !
Et le Marseillais s’exclame :
- Té ! Je rêve ! Une femme et en plus une Marseillaise !
Mademoiselle j’aimerais vous offrir un verre pour votre arrivée, mais je n’ai que de l’eau.
- C’est parfait, dit la fille, moi j’ai le pastis.
Elle sort de sa trousse de survie une bouteille de pastis. Le Marseillais est ébahi. Il lui dit :
- Pardonnez-moi, je n’ai que des fruits pour l’accompagner.
- J’ai ce qu’il faut ! s’exclame la fille en sortant des olives.
Le Marseillais est aux anges. Quand ils ont terminé leur apéritif, la fille lui demande d’un air gourmand :
- Ça fait longtemps que vous n’avez pas vu une femme ?
- Pardi ! Pour maintenant, ça fait six mois.
Alors elle se rapproche de lui et lui dit d’une voix douce :
- Ça vous plairait de tirer ?
Et le Marseillais extasié s’écrie :
- Oh bonne-mère ! Ne me dites pas que vous avez aussi amené les boules de pétanque !


Deux jeunes femmes se croisent dans un train."Tiens ! Comment ça va ? Je suis contente de te revoir .
Mais où vas-tu ? " Son amie répond : "Je vais en queue de train pour voir s'il y a des têtes que je connais."
Et l'autre répond :"Moi c'est le contraire."


A l’école, la maîtresse demande aux élèves de raconter un événement inhabituel qui leur est arrivé récemment.
Plus tard elle demande à quelques élèves de lire le texte qu’ils ont préparé sur le sujet. Arthur se lève et commence :
- La semaine dernière, papa est tombé dans le puits au fond du jardin.
- Doux Jésus, s’exclame le maîtresse, il va bien au moins ?
- Je suppose, répond Arthur, puisque depuis hier il a arrêté d’appeler à l’aide.


Un client entre dans un bar, se met au milieu du comptoir et commande une bière. Le garçon le sert et lui demande de lui régler 3 euros. Le type sort alors 3 pièces de 1 euro, en met une en face de lui, et fait glisser les deux autres à droite et à gauche du zinc. Le barman assez surpris ne bronche pas, prend la pièce en face de lui et va de part et d’autre du comptoir pour récupérer les 2 autres pièces. Le type boit sa bière et s’en va. Le lendemain, il revient et commande une bière qu’il paye au même garçon avec 3 pièces de 1 euro dispersées le long du comptoir. Ce cirque dure pendant 3 jours et énerve de plus en plus le barman, lorsqu’un matin le type paye sa bière avec un billet de 5 euros. Le garçon esquisse un sourire car il voit arriver l’heure de la revanche : il prend le billet en face de lui et prend dans sa poche 2 pièces de 1 euro pour rendre la monnaie qu’il fait glisser à gauche et à droite sur le zinc du comptoir. Le type regarde calmement les 2 pièces qui sont à 5 mètres l’une de l’autre. Toujours aussi calme, il sort alors une pièce de 1 euro de sa poche qu’il pose en face de lui en disant : "Une autre bière s’il vous plaît.


Quelle est la différence entre un Corse et Claude François ?
Réponse :
On ne verra jamais un Corse mourir avec une ampoule à la main!


Un vieil avare va mourir tout seul, sans famille, sans ami. Peu avant sa mort, il reçoit son avocat, son médecin et son curé pour leur donner à chacun 50 000 euros en espèces avec pour mission d’enterrer cet argent avec lui le jour de ses funérailles, en guise de geste. La mort et l’enterrement ont lieu une semaine plus tard. Après l’enterrement, l’avocat, le médecin et le curé discutent :
- Le curé leur confie que son église ayant un besoin urgent d’un nouveau clocher, il a gardé 20 000 euros pour sa réfection.
- Le médecin, scientifique qui fait des recherches sur le cancer, confesse que lui aussi a gardé de l’argent : 30 000 euros pour continuer ses recherches.
L’avocat les blâme :
- Comment pouvez-vous être si malhonnêtes ? Moi au moins j’ai placé dans le cercueil un chèque correspondant aux 50 000 euros qu’il m’avait remis !


Deux Corses sont assis sur un banc (normal !)

La banque qui leur fait face est plastiquée. (normal !)

Les billets tombent un peu partout autour d'eux.

Le premier ouvre les mains et dit à son ami :

" fais comme moi ! Si le vent se lève nous sommes riches ! "
 


Un coiffeur dit à son client :

" Je vous fais un shampoing aux œufs ?"

Son client lui répond :" Non, à la tête !"


La petite fille demande à son arrière-grand-mère :
- Dis, mamie, quel âge as-tu ?
Et l’aïeule qui se sent vieille, très vieille :
- Heu... je suis née en 1919... et nous sommes en 2012, non en 2013, ça fait donc 2013 moins
1919... heu ça fait....
- Mais mamie, interrompt la petite, pourquoi tu te fatigues comme ça, tu n’as qu’à regarder
dans ta petite culotte !
- Dans ma petite culotte, comment ça dans ma petite culotte ?
- Ben oui, moi quand je regarde dans ma petite culotte, j’ai une étiquette, c’est marqué "5
ans" !


Dix œufs sont à l’intérieur du réfrigérateur. Le premier œuf, celui qui se trouve le plus à gauche, regarde l’œuf placé le plus à droite et dit à son voisin :
- Dis-donc, regarde l’œuf au bout là-bas, t’as vu la gueule qu’il a ? Il est vraiment très moche !
Le deuxième œuf regarde et s’étonne à son tour :
- Oh dis-donc ! T’as raison...
Et le deuxième œuf se retourne vers le troisième et lui dit :
- Dis, t’as vu la gueule de l’autre au bout ?
- Oh purée... ce n’est pas possible...
Et il se retourne vers le quatrième œuf et lui dit :
- Eh ! Regarde l’œuf du bout, il tire une de ces gueules...
- Tu m’étonnes, il est vraiment trop laid...
Et ainsi de suite jusqu’au huitième œuf qui dit à son voisin :
- Dis, tu as vu ton voisin, il n’est pas bien...
Alors le neuvième œuf se retourne discrètement, regarde avec attention son voisin, puis il se retourne vers le huitième œuf et lui dit :
- T’es pas bien ou quoi ? C’est un kiwi..


Une petite fille arrive à l’école avec un gros bandage autour de la tête.
Surprise et inquiète, la maîtresse lui demande :
- Mais que t’est-il arrivé ?
- Une abeille m’a piquée.
- Mais c’est un bandage énorme pour une petite piqûre !
- Papa l’a tuée avec sa pelle..


Un petit garçon écrit au Père Noël:
"Cher Père Noël, je suis orphelin et n’ai jamais eu de cadeaux, pourrais-tu m’envoyer 100 euros, s’il te plaît?"
Le facteur, ému par la lettre fait une collecte auprès de ses collègues du centre de tri, mais ne parvient qu’à récolter 50 euros, qu’il envoie au petit garçon.
Il reçoit une nouvelle lettre :
"Cher Père Noël, je te remercie pour ton argent… mais ces enfoirés de postiers m’en ont piqué la moitié ! "


Quel est le comble pour une bonne sœur?
- N'avoir eu aucun contact avec un homme de toute sa vie et mourir en Sainte.
 


Dieu créa l’univers et il vit que c’était beau,
Dieu créa la Terre et il vit que c’était beau,
Dieu créa la nature et il vit que c’était beau,
Dieu créa les animaux et il vit que c’était beau,
Dieu créa l’homme et il vit que c’était beau,
Dieu créa la femme et puis se dit:
« Bof ! Elle se maquillera ! »


Il est 4 h du matin... Yvan rentre au domicile conjugal bien "imbibé"...
- "Josette ne va pas être contente, je vais me faire un jus de citron pour masquer
l'odeur d'alcool"...
Le matin, Josette rouspète, évidemment:
- "T'as encore bu comme un trou hier ! t'es rentré complètement ivre!
- Mais euh.... non, comment peux-tu dire ça ?
- Le canari, écrasé dans le presse-citron, il s'est suicidé ???"


Une petite fille au catéchisme:
-- Monsieur le curé, Dieu, il faisait quoi avant la création?
-- ? ? ?

Un petit garçon au catéchisme:
-- Monsieur le curé, Le Christ, il était espagnol ?
-- Mais non, mon petit, il était juif ! 
-- Et alors, pourquoi il s'appelle Jésus ? ? ?


Un brave homme dit à un ami :
- Ma fille joue du piano.
- Et ça rapporte ? demande l'autre.
- Je pense bien, c'est ce qui m'a permis d'acheter l'appartement des voisins du dessous pour presque rien !


Alphonse, le chevrier, entre dans la chambre conjugale, une chèvre dans les bras.
Sa femme est allongée sur le lit, en train de lire un livre.
L'homme dit :
- Tu vois chérie, ça, c'est la grosse vache avec qui je fais l'amour quand t'as la migraine.
La femme répond, sans même lever les yeux de son livre :
- Si t'étais moins idiot, tu saurais que ce n'est pas une vache mais une chèvre.
L'homme sourit :
- Si t'étais moins idiote, tu saurais que ce n'est pas à toi que je parle !


Un petit garçon rentre chez lui et dit à son père :
- Papa, papa ! Savais-tu qu'on peut avoir des enfants dans une éprouvette ?
- Je sais, fiston ! J'en ai eu deux dans une cruche !


La culture et l'intelligence, c'est comme les parachutes : quand on n'en a pas, on s'écrase !


En 1944, il n'y avait pas de chômage :  toute la France était occupée !


Yantot, toute sa vie, a aimé le rugby. Ses fils ont joué dans l'équipe du village, son petit fils a été international, et Yantot ne manque jamais un match à la télé... Mais voilà qu'il se sent trop vieux et trop fatigué. Sa fille fait venir le curé qui lui explique avec beaucoup de tact, qu'un jour ou l'autre, il faudra qu'il se prépare à aller "là-haut". Alors Yantot lui demande :
-- Est-ce qu'on joue au rugby, là-haut?
Alors le curé lui dit qu'il va se renseigner auprès du "Bon Dieu". Et le lendemain, le curé revient et annonce :
-- J'ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. Je commence par la bonne : on joue au rugby là haut !
Et voilà Yantot soulagé mais qui ose demander timidement :
-- Et la mauvaise nouvelle ?
-- Eh bien la mauvaise, c'est que tu joues Samedi !


Un aveugle entre dans un bar de lesbiennes, se dirige vers le comptoir et commande un verre. Au bout d'un moment il crie à la serveuse :
- Hé, tu veux que je te raconte une blague salace sur les blondes ?
Le bar devient silencieux, puis une voix à sa gauche lui dit :
- Avant que vous racontiez votre histoire vous devez savoir que la serveuse est blonde, que la videuse à l'entrée est blonde et que je suis moi-même une blonde ceinture noire de karaté. La fille à côté est blonde et championne de boxe française. La fille de l'autre côté est aussi blonde, et catcheuse professionnelle. Alors, voulez-vous toujours raconter votre blague ?
- En fait non, dit l'aveugle, j'ai pas envie de l'expliquer 5 fois !


Une blonde passe commande dans une pizzeria :
- Vous servez des nouilles ici ?
- Bien sûr madame. Nous servons tout le monde.


Une dame passe devant une animalerie et un perroquet lui crie :
- Grosse poufiasse !
Alors la dame, gênée, va voir le vendeur et lui explique. Quelques minutes plus tard, pour punir l'insolent volatile, le vendeur le peint en noir.
Le lendemain la dame repasse devant cette animalerie, et l’animal ne bronche pas. La dame va voir le perroquet et lui dit :
- Ah, tu dis plus rien maintenant !
Et, l'air hautain, le perroquet répond :
- Quand je suis en smoking, je ne parle pas aux poufiasses !


Une jeune recrue parachutiste cantonnée à Pau, s'apprête à sauter de
l'avion. L'adjudant l'arrête de justesse :
- Tu es fou, tu vas sauter sans parachute ?
- Qu'est-ce que ca peut faire ? C'est un exercice d'entraînement, non ?


La mère supérieure, au couvent, devient un peu sourde. Un jour, Sœur Thérèse entre précipitamment et lui dit:
 ―" Ma mère, je veux refaire ma vie et j'ai décidé de devenir prostituée !
― Quoi ? Hurle la mère supérieure, ai-je bien entendu, espèce de mécréante !
― Oui, ma mère, je veux devenir Pute !
― Ah ! Tu veux dire prostituée ! Tu m'as fait peur, j'avais compris "protestante" !


Une femme se rend chez son gynécologue.
- Docteur, j’ai des problèmes pour avoir un enfant.
- On va regarder cela. Déshabillez-vous.
- Heu … docteur. Je suis gênée. J’aurais aimé qu’il soit de mon mari.


Un jour un violoniste demande à son ami contrebassiste:
-- Pourquoi ta contrebasse est-elle toujours aussi brillante?
-- Oh, parce que c'est fa si la si ré !
( On connaissait déjà l'histoire du cuisinier qui posait une sole sur le piano et qui jouait do, ré, la, sol )


Un vieux monsieur s'installe dans le confessionnal:
- Pardonnez-moi mon Père, parce que j’ai pêché : Pendant la seconde guerre mondiale, j’ai caché un juif dans mon grenier.
- Mais ce n’est pas un pêché mon fils!! au contraire, répond le prêtre.
- Oui, mais je lui ai demandé 6.000 FF pour chaque mois qui passait.
- Effectivement, ce n’est pas bien mais vous faisiez une bonne action en même temps. Ce n’est donc pas très grave, répond le curé.
- Oui, mais je ne lui ai pas encore dit que la guerre est finie !


Qui est bien plus fort qu'un Chinois?
Un peintre en bâtiments, car il "bat dix jaunes"!


Trois motards-loubards entrent dans un bar. Ils se dirigent vers un camionneur buvant son café, "clope au bec".
L’un des voyous saisit sa cigarette et la laisse tomber dans le café du routier. Celui-ci, ne voulant pas d’histoire, se lève et essaye de sortir mais le deuxième loubard le renverse d'un un croche-pied. Eclat de rire des trois motards.
Le troisième loulou s’approche et lui renverse sa bière sur la tête. Finalement, avec un calme déconcertant, le routier sort, et se dirige vers son "30 tonnes".
Un des loubards dit au patron : "- Quel naze ce type. Il sait pas éteindre les clopes. Il ne sait pas marcher et en plus il ne sait pas boire."
Le patron jette un coup d’œil par la fenêtre et ajoute : "- En plus, il sait pas conduire. Il vient d’écraser vos trois motos avec son camion".


- Chez le coiffeur, un homme se fait couper les cheveux puis, le coiffeur ayant terminé, il désigne du doigt un enfant et dit : « vous coupez les cheveux du gamin, je fais quelques courses et je reviens ».
Le coiffeur coupe les cheveux de l’enfant qui, une fois la coupe terminée, s’assied et lit une bande dessinée.
Au bout d’une heure, l’enfant étant toujours assis à attendre, le coiffeur lui demande : « Hé bien mon petit, quand est-ce que ton père revient te chercher ?».
L’enfant répond alors : « Ce n’est pas mon père, c’est un monsieur qui s’est adressé à moi dans la rue et il m’a dit : « Viens avec moi, on va se faire couper les cheveux à l’œil ».
 


Ma femme est restée deux heures chez l'esthéticienne.
C'était pour un devis.

Ma femme a pris un bain de boue. Ça lui a fait paraître vingt ans de moins, pendant deux jours...
Puis la boue est tombée !


Pourquoi les mamans belges ne changent-elles les couches de leurs bébés qu’une seule fois par mois ?
- Parce que sur l’emballage, il est écrit, jusqu’à 4 kilos !


"L'argent, tout compte fait, aide à supporter la pauvreté."
"Les villes devraient être construites à la campagne, l'air y est tellement plus pur."
"Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui, plutôt qu'un jour où il fait beau."
"Non, la stérilité n'est pas héréditaire."
"L'homme est imparfait, mais ce n'est pas étonnant si l'on songe à l'époque où il fut créé."
Alphonse Allais


Pourquoi dit-on en Belgique qu’on va à la toilette, alors qu’en France on dit qu’on va aux toilettes ?
Réponse : parce qu’en France, il faut en faire plusieurs avant d’en trouver une propre !


Un jeune homme, par peur de finir "vieux garçon" décide de se marier avec la première qui voudra bien de lui. Comme il n’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale, il s’approche du curé et lui demande :
- Excusez-moi mon père, je sais qu’il est dans la tradition que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré le mariage, mais je ne sais pas ce que les gens donnent en général.
Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :
- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.
A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce de un euro au curé.
Le prêtre, compatissant, lui dit :
- Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie…


Deux amis discutent :
- Tiens, salut ! Imagine que demain, c’est notre anniversaire de mariage, à ma femme et moi, ça fait vingt ans, mais je ne sais pas quoi lui offrir ! Je voulais savoir ce que tu avais acheté à la tienne pour vos noces de porcelaine ?
- Pour nos vingt ans de mariage, je lui ai offert un voyage à Tahiti.
- Ben dis donc ! Si pour vos vingt ans, tu lui as offert un tel voyage, que vas-tu lui acheter pour fêter les quarante ans ?
- Bah, c’est simple, j’ai déjà réfléchi : j’irai la chercher !
 


 

Un beau jour, le président de Belgique invite tout le monde à se réunir et dit :
- Les américains sont allés sur la lune. Je veux que le monde soit impressionné par les Belges et donc nous allons aller sur le soleil.
Une femme proteste à haute voix :
- Mais monsieur le président, sur le soleil il ne fait pas trop chaud ?
Et le président répond :
- C'est une bonne question... Ne t’inquiète pas, j’y ai déjà pensé, on va y aller la nuit !!!


Un belge se rend dans un grand hôtel de Tokyo et loue une chambre au 5eme étage.
Pendant la nuit un terrible tremblement de terre secoue la ville, et le bâtiment s’effondre.
Les secours arrivent et l’entendent crier sous l'amas de gravats…
-AU SECOURS ! AU SECOURS !
-Où êtes vous monsieur ?
Le belge répond:
-5eme étage deuxième porte à droite !


Un jeune Corse demande à son grand père comment faire pour être heureux, et son papy lui répond :
"Tu vois, petit, il faut une bonne santé et un bon travail ! "
"Et toi Papy, tu as eu tout ça ? "
"Oh, moi, j'ai toujours eu une bonne santé parce que mémé a toujours eu un bon travail ! "


Deux laveurs de carreaux sont en plein travail sur un immeuble de 40 étages. Ils montent, ils montent, ils montent… et arrivés au 30ème, ils se rendent compte qu’ils ont oublié de laver une vitre au 28ème! L’un des deux dit à l’autre : pas la peine de réinstaller les échafaudages, je vais t’accrocher à mes bretelles, et tu vas pouvoir descendre pour la nettoyer. Donc, il harnache son collègue et l’autre commence à nettoyer. Et là, celui qui se trouve ainsi suspendu éclate de rire, il se marre, il se marre. Le deuxième, vexé, lui demande ce qu’il y a de si marrant et l’autre répond :
" Ce qui me fait rire c'est que si tes bretelles cassent, tu les prends en pleine poire ! "


Un Corse est embauché pour peindre les lignes médianes sur une route nationale. Le premier jour, il fait 100 mètres de ligne blanche, le deuxième jour 50 mètres, le troisième jour 20 mètres... le quatrième jour, le chef de chantier vient le voir et lui dit: "Le premier jour, 100 m, c'était pas terrible, mais ça peut encore passer, mais les autres jours, pourquoi est-ce que la longueur diminue?" Et alors le Corse lui répond: "Parce que le pot de peinture est de plus en plus loin!"


Savez-vous reconnaître une canette de bière belge?
Sur le fond, il y a écrit "Ouvrir de l'autre côté"


Deux vieux garçons peu habitués à voyager visitent Londres et décident de prendre les fameux bus rouges à 2 étages.
Ils se mettent en bas et soudain, l’un d'eux décide d'aller voir en haut, par curiosité.
Quelques instants plus tard, il revient et dit à son copain :
- On a bien fait de se mettre en bas : en haut, il n’y a pas de chauffeur !


Pourquoi y a-t-il toujours un verre d’eau vide et un verre d’eau plein sur ma table de chevet ?
- Car, des fois, j'ai soif.. et des fois, j'ai pas soif !


C’est deux fous qui louent une barque pour aller à la pêche.
Pendant la partie de pêche, le premier dit :
- Cet endroit regorge de poissons ! On devrait faire une croix dans le fond de la barque pour marquer le coin ! Comme ça la prochaine fois on revient au même endroit !
Le deuxième fou :
- Tu es bête où quoi ? On aura peut être pas la même barque la prochaine fois ! 


Inquiétude sur la route du Tour car :
Les gens de Foix ont des maladies de peau et
les gens de Pau ont des maladies de foie !


Un belge est en train de rouler sur l’autoroute tout en écoutant la radio :
‘ … "ATTENTION, ATTENTION nous avons un communiqué spécial de la gendarmerie :
on nous signale qu’un automobiliste roule à contre sens sur l’autoroute A1. Soyez
prudents"… ‘
Le belge se retourne vers sa femme :
‘ Mais Germaine y sont fous à la radio : c’est pas un, c’est des dizaines et des dizaines d’automobilistes qui roulent à contre sens ! ‘


Au bureau de poste de Sévignacq :
- " Bonjour Madame, je voudrais un timbre à un euro cinquante !
- Voilà, Monsieur !
- Merci. Combien je vous dois ? "


A la campagne, Roger se balade avec sa vache.
Il rencontre Raymond :
- Salut Roger, qu’est-ce que tu fais avec ta vache?
- Bah, je la mène au taureau.
- C’est pas ton père qui fait ça d’habitude ?
- Si, mais aujourd'hui, c’est le taureau.


Une femme affolée :
_ " Docteur ! Docteur ! c'est pas chez vous que j'ai oublié ma petite culotte ?
_ Non Madame, désolé !
_ Ah ! Alors ça doit être chez le dentiste ! "


Plus on pédale moins fort, moins on avance plus vite.
_
La crise ! C'est-à-dire qu'il va falloir que vous vous passiez de choses dont vos parents n'avaient pas besoin !
_
Tous les départements sont touchés par l'inflation, même le Loir est cher !
_
Avec la retraite, les mecs ont assez de fric pour vivre peinards jusqu'à la fin de leurs jours. Sauf, évidemment, s'ils veulent acheter quelque chose !

On a eu deux Napoléon : Napoléon Premier, et le second en pire !

Coluche


Un jour, un Français se promenant dans les montagnes suisses voit un bar à l'enseigne dorée sur fond bleu et il lit "Café de la Marine".
Il entre et, moqueur, il demande au patron : "Dites-moi, pourquoi donc avez-vous appelé votre établissement "Café de la Marine", il n'y a pas de mer en Suisse ?
D'un air condescendant, le patron lui répond : "Et alors, pourquoi pas ? Il y a bien des établissements sur lesquels il y a écrit "maison de la culture" en France !


Le mariage d'un homme de 80 ans et d'une femme de 20 ans était la discussion du village. Après un an de mariage, le couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur premier enfant. L'infirmière sort de la salle d'accouchement pour féliciter le vieil homme et lui dit : « C'est étonnant. Comment faites vous à votre âge ? ». Le vieil homme sourit et dit, « Vous devez garder le moteur en marche ». L’année suivante, le couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur deuxième enfant. La même infirmière s'occupe de l'accouchement et sort pour féliciter le vieil homme. Elle dit, « Monsieur, vous êtes incroyable. Comment y arrivez-vous ? ». Le vieil homme sourit et dit, « Vous devez garder le moteur en marche ». Un an plus tard, le couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur troisième enfant. La même infirmière s'occupe de l'accouchement, et après la naissance elle va encore voir le vieil homme, lui sourit et lui dit, « Vous êtes vraiment incroyable. Comment faites vous ? » Le vieil homme sourit et dit, « C'est comme je vous ai déjà dit, vous devez garder le moteur en marche ». L'infirmière continue de sourire, lui donne une petite tape sur l'épaule et lui dit, « Bien, je crois qu'il est temps de changer l'huile, celui-ci est noir »


Deux escargots se baladent sur une plage.
Ils croisent une limace :
- Demi-tour, nous sommes sur la plage des nudistes !


Après 20 années, trois copains se retrouvent… Le premier dit :
- Ma femme a une taille de guêpe et tous les soirs, je la pique, je la pique…
Le deuxième :
- Moi, ma femme a une taille de sauterelle, et tous les soirs, je la saute, je la saute…
Le troisième :
- Moi, ma femme a une taille d’éléphant, et tous les soirs, je la trompe, je la trompe…


Retour à l'index (Sommaire)

Le village _ les saisons _ les légendes _ l'histoire _ photos anciennes _ Sévignacq  _ Escoubès  _ Monassut-Audirac _ Lussagnet-Lusson _ Lannecaube _ Morlaàs _ Lembeye _ les vieux papiers _ cuisine _ gîte et couvert _ les Pyrénées _ voitures anciennes _ la maison béarnaise _ petites annonces _