Coslédaà
Retour à l'index (Sommaire)

Le village _ les saisons _ les légendes _ l'histoire _ photos anciennes _ Sévignacq  _ Escoubès  _ Monassut-Audirac _ Lussagnet-Lusson _ Lannecaube _ Morlaàs _ Lembeye _ les vieux papiers _ cuisine _ gîte et couvert _ les Pyrénées _ voitures anciennes _ la maison béarnaise _ petites annonces _


Cliquez sur les mots en couleur pour voir les photos,
et appuyez la touche
""   pour revenir au site.

 

Histoire du village.

En 1385, Coslédaà compte 13 ostaus*, Boast 10, et Lube 3. La seigneurie de Coslédaà et celle de Boast dépendent de celle de Sévignacq alors que celle de Lube dépend de celle de Lannecaube, abbaye laïque signalée à cette date.

Coslédaà : En 1385: Cosladaa; on trouve aussi Coslédan, le nom venant de "cost" (coteau) ou "kos" (hauteur) et de "léda" (marécage). Coslédaà signifierait donc "hauteur marécageuse.
L'église paroissiale date du XI° ou XII° siècle, de plan rectangulaire à abside semi-circulaire orientée comme tous les édifices religieux, vers Jérusalem, donc, vers l'est. La porte est au nord, ce qui n'est pas fréquent, car habituellement, on place l'entrée du côté opposé aux intempéries. Elle porte la date d'une restauration effectuée en 1725.

Le château Bourguinat fut construit dans la deuxième moitié du XVIII° siècle, et était le siège de la seigneurie, et l'abbaye laïque de Coslédaà. Il figure sur le plan cadastral de 1829 agrémenté d'un jardin à la française au nord-est. On entend par "abbé laïque" le seigneur qui possède la dîme
* du village, et par abbaye laïque la maison noble et déchargée de taille*, généralement proche de l'église dont l'abbé laïque assurait l'entretien et la protection. Il ne faut donc rien voir de religieux dans ces termes "abbé ou abbaye". Si l'abbaye laïque de Coslédaà eut un droit d'entrée aux États, il n'en fut rien pour celle de Lube ou de Boast. Au Moyen-Âge, le seigneur féodal de Coslédaà était le Baron de Coarraze, pour Lube le seigneur de Momas, et pour Boast le Baron d'Andoins.

Lube : Ce nom viendrait de l'anthroponyme* Lupus ou nom d'un homme gascon Lop. Les autochtones se plaisent à raconter que Gaston Phébus, puis plus tard Henri IV venaient chasser le loup sur ces terres alors couvertes de forêts. Ce sont de bien belles histoires, mais malheureusement, au risque de les décevoir, je dois dire que ni Gaston ni Henri ne sont certainement venus chasser ici, et que le nom, contrairement à celui de Louvie, ne vient pas de "loup"... Mais après tout, l'anthroponymie n'étant pas une science très rigoureuse...
L'église romane Saint-Jean-Baptiste de Lube, date des XI° & XII° siècles. Elle se trouvait accolée à une abbaye laïque dont il ne reste plus trace depuis le XVIII° siècle, date à laquelle l'église était restaurée. Le linteau de la porte d'entrée porte la date de 1766. Tout comme l'église de Boast, elle vient d'être restaurée.

Boast : En 1385 (dénombrement de Gaston Fébus), nous avons Boo-Ast, probablement nom d'un homme gascon Boaste de Bon-Aster. On trouve Baaast en 1548, Bouast aux XVII & XVIII° siècles.
L'église paroissiale de l'assomption-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie date du XII° siècle, mais on peut y voir une fenêtre à remplage
* gothique au sud, vraisemblablement percée au XVI° siècle.
Le château, maison dite de Labat, affranchie en 1630 en faveur de Jean-Théophile de Lendresse, fut le siège de la seigneurie. De cet édifice du XVII° siècle, il ne reste qu'un arc à bossage dans le vestibule et la fenêtre du pavillon central. Il fut défiguré par de nombreuses restaurations successives. Les bâtiments sont disposés autour d'une cour fermée par un portail monumental. Aujourd'hui, le château accueille, dans un bâtiment aménagé, des réceptions, mariages ou séminaires.

En 1843, les trois communes étaient regroupées.
 

remplage*: Archéol. Réseau de pierre garnissant l'intérieur d'une fenêtre ou d'une rose, dans le style gothique; chaque élément de ce réseau.

anthroponyme*: Partie de l'onomastique qui étudie les noms de personnes.

feu ou ostau*. maison habitée; on compte environ 5 habitants par feu.

dîme*: dixième de la récolte du au seigneur ou à l'abbé laïque. 

taille*: impôt du par les serfs ou les roturiers (personnes non anoblies). 

église de Lube

Cliquez sur les photos pour les agrandir,
et appuyez la touche
""   pour revenir à la page.

            

      On remarque la petite fenêtre bouchée datant du XI° siècle.

                  

 

Le monument aux morts est placé dans l'église.                  

Voir les vitraux de l'église de Lube


Les châteaux
CHATEAU DE COSLEDAA

   

Le château appartenait en 1733 et 1746 à Clément de Batz-Diusse. Il passa avant 1780 aux Elissalde. C'est à eux peut-être que l'on doit attribuer la reconstruction. Vaste demeure sans étage, une grande toiture d'ardoise réunissant trois corps de bâtiments en U sur la cour. La façade postérieure très allongée est marquée par la présence d'une lucarne-fronton.

 

CHATEAU DE BOAST OU DE LENDRESSE.

En 1630, la maison de Labat fut anoblie en faveur de Théophile de Lendresse. Les terres en dépendant furent érigées en baronnie en 1643 pour le même personnage qui reconstruisit le château. Il ne reste que peu d'éléments pouvant remonter au XVlle siècle (arc à bossages du vestibule, éléments de baies en façade), et la demeure ne présente plus, du point de vue de l'architecture, aucun intérêt.

En savoir plus sur :

les châteaux du Vic-bilh


Le monument aux morts de Coslédaà.

         

Monument et mairie de Coslédaà.                                         Inauguration.


Histoire de la famille de Landresse
qui a créé, en 1643, la baronnie dont dépendaient
Boast et Cosledaà
ainsi que Sévignacq, Baziet et Loubée.


Histoire de M. le baron Louis-François de Vallier.
qui étudia une façon de valoriser l'agriculture dans le village.


L'histoire de la commune par Hubert Dutech          


Retour à l'index (Sommaire)

Le village _ les saisons _ les légendes _ l'histoire _ photos anciennes _ Sévignacq  _ Escoubès  _ Monassut-Audirac _ Lussagnet-Lusson _ Lannecaube _ Morlaàs _ Lembeye _ les vieux papiers _ cuisine _ gîte et couvert _ les Pyrénées _ voitures anciennes _ la maison béarnaise _ petites annonces _

Dernière modification: 04/10/2014