Retour à l'index (Sommaire)


Le village _ les saisons _ les légendes _ l'histoire _ photos anciennes _ Sévignacq  _ Escoubès  _ Monassut-Audirac _ Lussagnet-Lusson _ Lannecaube _ Morlaàs _ Lembeye _ les vieux papiers _ cuisine _ gîte et couvert _ les Pyrénées _ voitures anciennes _ la maison béarnaise _ petites annonces _ actualités  _


(Dernière modification:  15/07/2018)

Les abeilles
venaient passer l'été chez moi !
 

 

Quel est ce bruit suspect, derrière la porte de la chambre ? Il ne s'agit pourtant pas du ronronnement de papy dormant à poings fermés, ce serait plutôt un bourdonnement inquiétant... J'ouvre discrètement la porte et, dans la pénombre, je me trouve en présence d'une multitude d'insectes ! Derrière la fenêtre entrouverte, ça pullule ! J'ai quelques instants de quiétude avant que les abeilles n'attaquent. Bien sûr, mon premier réflexe serait de pulvériser un insecticide, MAIS SURTOUT PAS ! Les abeilles font partie des espèces protégées. Alors, que faut-il faire pour se débarrasser de ces aimables invitées ? [ Car je n'aime pas la polyandrie de la Reine qui s'accouple avec quelque 3000 males et demande ensuite à ses "ouvrières" de les assassiner. Et ces idiotes obéissent aveuglément... et elles sont prêtes à me supprimer, moi aussi, bien que je ne fasse pas partie des individus ayant fécondé la Reine. ] Hé bien je referme la porte de la chambre et je téléphone à des apiculteurs pour qu'ils viennent récupérer l'essaim. On peut également téléphoner à la mairie ou à un vétérinaire.
 

      
 

Une espèce protégée indispensable à la pollinisation... Plus d'abeilles, plus de fruits ? Bon, j'ai contacté un apiculteur que je connais de longue datte. J'ai vu arriver deux personnes normales, mais dès que j'ai eu le dos tourné, elles se sont métamorphosées en cosmonautes. [ Chantal, la jeune personne qui accompagnait "Jean-Mi" avait à la fois du spationaute et de la femme afghane ! ] Ils ont aspiré toutes les abeilles qui grouillaient sur le pain de cire, mais elles ne sont pas parties dans une poche à jeter à la poubelle; non ! elles se sont retrouvées enfermées dans une caisse en bois pour être recyclées !

   
   

 

Ils ont ensuite détaché les gros pains de cire, et les ont placés sur des cadres en bois, retenus pas de fins fils de fer en zinc. A leur avis, ces AVI (Animaux Volants Identifiés) avaient élu domicile entre la fenêtre et le volet depuis cinq jours. On trouvait, dans les alvéoles, de rares larves et du miel. Ah ! le miel, un bon miel de châtaigner... Rien à voir avec le produit insipide trouvé sur les gondoles de grandes surfaces !

   
  

 

Les cosmonautes ont ensuite méticuleusement placé les cadres avec la cire et les alvéoles dans une ruche, et lorsque celle-ci sera en place, dans la nature, ils permettront aux abeilles enfermées dans leur caisse en bois de venir occuper leur nouvelle demeure.

 Chantal et Jean-Mi devant leur "caisse à abeilles". On dit que pour être apiculteur, il faut aimer ce qu'on fait, il faut être conscient qu'on contribue à la sauvegarde de NOTRE planète, il faut être mordu quoi ! Moi, je dirais même plus, il faut être un peu piqué !

Excusez-moi, Chantal et Jean-Mi, que mon humour parfois mordant ne vous blesse pas, en tout cas, je vous remercie de m'avoir permis de réaliser ce petit reportage.
Alain M.


Chantal et Jean-mi aimeraient "monter un rucher" dans le secteur de façon à pouvoir initier de jeunes, ou moins jeunes, apiculteurs. L'abeille est beaucoup moins dangereuse qu'utile puisque sans elle: ni fruits ni miel, et le miel est un excellent aliment ! Ne tuez jamais une abeille, elles sont de moins en moins nombreuses, et entre les pesticides et les frelons, elle a bien du souci à se faire!
A.M


Le village _ les saisons _ les légendes _ l'histoire _ photos anciennes _ Sévignacq  _ Escoubès  _ Monassut-Audirac _ Lussagnet-Lusson _ Lannecaube _ Morlaàs _ Lembeye _ les vieux papiers _ cuisine _ gîte et couvert _ les Pyrénées _ voitures anciennes _ la maison béarnaise _ petites annonces _ Centre de tri _


Retour à l'index (Sommaire)