Le village _ les saisons _ les légendes _ l'histoire _ photos anciennes _ Sévignacq  _ Escoubès  _ Monassut-Audirac _ Lussagnet-Lusson _ Lannecaube _ Morlaàs _ Lembeye _ les vieux papiers _ cuisine _ gîte et couvert _ les Pyrénées _ voitures anciennes _ la maison béarnaise _ petites annonces _ Mes Voyages _ Le tri sélectif des déchets _  les abeilles _


Actualités du village :

nuit du 15 au 16 mai 2021

 

Pascal Bourguinat, maire de Coslédaà-Lube-Boast le 20 mai 2021.

(France Bleue Béarn Bigorre) _FBBB : L’invité de France bleue Béarn Bigorre ce matin est Pascal Bourguinat le maire de Coslédaà Lube Boast.

— Pascal Bourguinat Bonjour !

(Pascal Bourguinat) _PB :

— Oui, bonjour !

— FBBB : Merci d’être avec nous ce matin sur FBBB. Qu’est-ce qu’il se passe à Coslédaà Lube Boast Pascal Bourguinat ? Ce weekend, des coups de fusil de chasse ont été tirés sur la voiture de cambrioleurs présumés. Les habitants de votre village sont à cran en ce moment ?

— PB : Euh, je ne sais pas, c’est ça. Bon, je veux d’abord voilà, rassurer tout le monde, on n’est pas au Far-West, Coslédaà c’est un petit village tranquille, je ne suis pas un Shérif, je suis juste un maire, et tous nos habitants ne sont pas des cow-boys, il sont juste excédés, comme vous l’avez dit en présentation, excédés de voir que alors on n’est pas les seuls non plus puisque les gendarmes interrogés m’ont indiqué que sur les 60 communes qu’ils couvrent, ces faits sont récurrents, à Coslédaà et ailleurs…

— FBBB : Des faits de vols, de cambriolages, qu’est-ce que ça touche exactement ?

— PB : Il y a une recrudescence forte, surtout sur notre territoire, bon, là il se trouve que, samedi soir, on était quand même pendant le couvre-feu, une voiture qui roule sans lumière allumée, au ralenti, qui s’arrête sur (un espace ??), puis sur un deuxième, il se trouve que le propriétaire était là, s’approche pour savoir s’ils cherchaient quelque chose, ne répondent pas, descendent de la voiture, se dirigent vers la porte, donc un premier coup de feu part malgré les trois sommations qui ont été faites; la voiture fait demi-tour, charge la personne qui venait de tirer le coup de feu en l’air… Eh bon, on est dans une situation... c’est assez ubuesque tout ça en pleine nuit dans un village de 400 âmes qui n’ont rien demandé à personne… Bien évidemment que je condamne tout ça, mais je comprends quand les gens se font... se font dépouiller, on vient pour voler des 4x4, des tracteurs on vient vous voler des animaux, on vient vous siphonner les cuves de gasoil, euh, bon ça suffit et eux mêmes les gendarmes voilà, avouent qu’ils peuvent pas être partout en même temps, et ça se comprend évidemment…

— FBBB : La gendarmerie la plus proche, elle est à Thèze, c’est à un quart d’heure, c’est pas très loin, mais, en fait, les gendarmes ont une grande zone à couvrir…

— PB : Avec la gendarmerie de Thèze qui est regroupée avec celle de Garlin, avec celle d’Arzacq et donc quand ils sont à l’autre (*** ?) du territoire, on peut les appeler et dans cette situation, entre guillemets, ils étaient en ligne avec la personne qui pourchass… qui poursuivait ce... cette voiture qui venait de charger et les gendarmes venaient à leur rencontre pour essayer de la coincer… euh, bon, ça s’est pas mal fini... euh... Heureusement, ça s’est fini avec juste quelques rayures de plombs sur la carrosserie, j’imagine…

— FBBB : Mais ça aurait pu tourner au drame parce qu’à partir du moment où…

— PB : Ça aurait pu ! Ça aurait pu ! Évidemment ! Je suis obligé de ne pas cautionner ça, mais je… on arrive à des niveaux de violence quand vous voyez que ces malfrats n’hésitent pas à vous charger ça fait un petit peu peur sur les conséquences éventuelles !

— FBBB : Donc aujourd’hui, vous avez peur que ça puisse dégénérer ?

— PB : Dégénérer, non ! Dégénérer, non ! On n’est pas dans ces… on n’est pas dans ces villes là où les forces de l’ordre n’osent plus venir sur les territoires… chez nous euh... voilà, ailleurs les forces de l’ordre ne vont pas sur certains quartiers, chez nous on est bien content de les voir, quand les gendarmes tournent régulièrement et voilà, pour qu’ils soient présents (*** ?) c’est compliqué ! Qu’est-ce qu’il peut se passer je ne sais pas ? Est-ce que le fait de tirer quelques cartouches en l’air peut éviter que ces faits se reproduisent, c’est juste le pari qu’on peut faire ! Après euh, il faut aussi faire attention ! Les chasseurs sont des gens responsables… ils font pas n’importe quoi ! C’est quelque chose qui a été mesuré à la limite

— FBBB : Pascal Bourguinat…

— PB : Il faut juste se mettre à la place de celui qui est visité une fois de plus et qui est excédé ! Voilà ! Donc euh…

— FBBB : Il n’y a pas d’autres moyens plus pacifiques, et surtout plus légaux, à mettre en place, Pascal Bourguinat ? Est-ce qu’il faut envisager, pour votre commune d’investir par exemple dans la « vidéo-protection », est-ce que vous en avez là aussi les moyens ?

— PB : Alors on a pas euh, ni les moyens…euh, les moyens peuvent se trouver si une volonté de l’ensemble de la commune… mais surtout que la commune c’est 1300 ha, et voilà, on a plus de 45 km de voirie, et c’est très compliqué matériellement, d’envisager quoi que ce soit. Les réflexions on a eu un conseil municipal en début de semaine pas lié à ça mais entre autres où j’ai proposé…ça a fait un peu l’unanimité autour de la table du conseil, qu’on mette en place des messageries, des messageries directes, Watsap, Signal ou autres pour qu’on puisse devenir une forme de « commune vigilante » où entre nous on se signale, voilà, des voitures suspectes, des bruits anormaux, des, voilà, des choses qui permettraient d’alerter et de protéger, pour éviter que les fusils sortent à chaque fois qu’il y a un bruit suspect quoi !

— FBBB : Et les gardes champêtres, ça peut être une solution ou pas ?

— PB : Hé ça pourrait à condition de trouver quelqu’un qui accepte de travailler à partir de 23 h le soir jusqu’à 6h du matin parce que dans la journée c’est une jolie petite bourgade où il ne se passe jamais rien. Voilà ! Les faits se déroulent la nuit, eh oui, même l’histoire du coup de fusil qui a été tiré, là en pleine nuit, c’était sur l’un des trois quartiers du village où c’est pas violent. Il y a même pas mal de maisons. Il y a quasiment personne qui a rien entendu. Deux coups de feu en pleine nuit, personne n’entend ! Les m